COVID-19 : Quel impact a-t-il eu sur le marché du web ?

La pandémie que nous connaissons actuellement a bousculé le mode de vie de chacun d’entre nous. Les mesures prises par les pays du monde entier bouleversent notre quotidien et nos habitudes. 

Chacun étant en confinement, nous passons donc beaucoup plus de temps sur internet. Alors, quel impact pour le COVID-19 sur le marché du web? 

Hausse des transactions pour les sites e-commerce

D’après une étude publiée par Contentsquare, les sites de vente en ligne ont connu une évolution considérable de leurs résultats habituels, avec en moyenne 1,8 milliard de sessions d’utilisateurs ouvertes, et 50 millions de transactions effectuées sur plus de 1400 sites dans le monde. 

Certains secteurs connaissent une forte augmentation de leurs ventes, tels que les sites de pharmacie et parapharmacie, qui voient une hausse de leurs ventes de 27%, les sites de grandes distributions, qui ont progressé en moyenne de 20%, et les sites de ventes en ligne de prêt-à-porter, qui réalisent eux aussi une légère hausse de 7,3% de leurs ventes. À noter également une hausse surprenante des spécialistes de la lingerie, qui ont vu leurs ventes augmenter de 35,1%.

À l’inverse, d’autres secteurs habituellement performants souffrent de cette crise, tels que les équipements sportifs avec des ventes qui plongent d’un tiers (28,4%), ou encore le secteur du voyage et du tourisme avec des achats en baisse de 20,8%.

Une participation des moteurs de recherches

Durant cette période qu’on peut qualifier d’exceptionnelle, chacun cherche à s’adapter à ce nouveau quotidien. Et les moteurs de recherches ne sont pas en reste.

En effet, par exemple, pour parer aux multiples reports et/ ou suppression d’évènements, Google a adapté sa balise « Event » avec des fonctionnalités nouvelles. Il vous sera désormais possible de décaler un événement avec Event Postponed, l’annuler avec Event Cancelled, indiquer une nouvelle date avec Event Rescheduled, ou encore informer que l’événement pourra se faire en ligne avec Event Moved Online.

Le moteur de recherche Bing à également mis en place un outil de suivi des statistiques de la maladie en précisant à travers une cartographie le nombres de malades, de guéris et de décès dans le monde. 

Une « explosion » des applications de vidéoconférence

La crise du COVID-19 nous a imposé de rapidement revoir nos habitudes de travail et de communication. Par conséquent, le télétravail s’est imposé à grande échelle. Et les applications de vidéoconférence ont visiblement sur apporter une réponse efficace à ce défi. 

En effet, les téléchargements de la version mobile de Zoom a été multiplié par 12 et dépasse ainsi les 2,2 millions de téléchargement avec une hausse de 1270% en un mois seulement !  Le 18 mars, l’application a ainsi été en tête des téléchargements aux Etats-Unis, sur App Store et Google Play.

Mais ce n’est pas la seule, l’application Houseparty a également connu une explosion avec plus de 2 millions de téléchargement en seulement une semaine. 

Chacun à sa façon a déplacé ses activités quotidiennes en ligne, que ce soit sur Zoom, Houseparty, Skype ou encore Microsoft Teams.

Les efforts des réseaux sociaux

Les réseaux sociaux s’adaptent eux-aussi à la situation, en proposant notamment un onglet « COVID-19 ». 

Par exemple, Twitter a intégré cet onglet en haut de page, où l’on peut trouver et suivre toutes les informations autour de la pandémie avec le hashtag #coronavirus. 

Youtube a également ajouté un onglet concernant le COVID-19 en bas de page avec le drapeau français et Marianne comme signe d’informations émanant du gouvernement. 

Snapchat, en plus de partager les informations officielles, a décidé de partager les videos drôles de nombreux influenceurs autour du coronavirus. 

Enfin, Facebook, quant à lui, s’est lancé dans un combat de tous les instants contre la désinformation. 

Campagnes d’emailing et escroqueries

Les fausses campagnes d’email, qui ont pour but de voler des données personnelles se multiplient. 

En effet, les escroqueries en tout genre autour du virus augmentent de façon exponentielle, en jouant notamment sur la peur des gens face à cette crise mondiale. 

Face à ce grand nombre de pratiques frauduleuses qui voient le jour depuis le début de cette crise, l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), a pris la parole pour dénoncer ces escroqueries, et mettre en garde les populations contre ces pratiques, qui peuvent s’avérer à terme dangereuses pour notre santé.

Soyez vigilants, et restez chez vous !

Recommended Posts

No comment yet, add your voice below!


Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

test instruction