Les faux avis sur internet constituent un phénomène qui prend de plus en plus d’ampleur et qui engendre souvent des conséquences désastreuses. En effet, certains internautes ont maintenant peur de faire leurs achats en se basant sur les avis, car ils ne savent pas comment faire la différence entre les vrais avis et les faux.

Les faux avis sur le net ont placé certaines marques au cœur de polémiques : Séphora, Tripadvisor, Sunday Riley Skincare, etc. Les faux avis peuvent être présents sur Google, PagesJaune, Tripadvisor, Petit Futé…

QUELQUES CHIFFRES ALARMANTS

La DGCCRF qui est la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes a déclaré que la plupart des sites internet utilisent les faux avis et commentaires pour attirer plus de clients.

L’étude effectuée par la DGCCRF a démontré que le taux des faux avis sur internet est estimé à 35% au niveau de tous secteurs confondus : hôtellerie, habillement, automobile, électroménager, etc. Les résultats de cette direction montrent aussi qu’en 2016, 5 professionnels ont reçu des avertissements concernant la certification de leurs avis qui semble abusive, voire frauduleuse. Toujours selon la DGCCRF, les faux avis et commentaires ont poussé 74% des internautes à renoncer à l’achat d’un  produit.

LES MANIPULATIONS ET LES CORRUPTIONS

Les faux avis ainsi que les commentaires sur internet sont la plupart du temps issus des sites eux même afin de plus attirer l’attention sur eux et d’obtenir plus de clients. Par exemple, il existe un nombre élevé d’établissements ( plombiers, agence web, serrurier, agence immobilière…) qui utilise de faux avis sur Google pour améliorer leur e-réputation alors qu’il existe bien d’autres moyens plus simples pour en obtenir comme l’indique mon article.

En effet, certains professionnels se chargent eux même d’écrire les faux avis soit pour augmenter leur côte ou pour nuire à leurs concurrents. Ils se font passer pour des consommateurs pour publier les faux avis.

De même, pour faire bonne impression, ils cachent les vrais avis négatifs qui se trouvent au niveau de leurs sites et mettent en avant de faux avis positifs pour séduire les clients. Les professionnels savent que des avis positifs incitent à l’achat et leur garantissent un accroissement de leurs ventes, c’est la raison pour laquelle ils sont prêts à tout, même à inventer.

Il y a des sites qui mettent en contact des marques avec des personnes afin que celles-ci achètent des produits et fassent une évaluation positive. En échange de cela, ces personnes reçoivent un remboursement.

D’ailleurs Buzzfeed News avait relaté l’histoire de la femme qui achetait des produits entrée de gamme sur Amazon et qui donnait des notes de 5 étoiles en guise d’évaluation, en échange les vendeurs lui octroyaient un remboursement.

SAVOIR RECONNAÎTRE LES FAUX AVIS

Sur internet, il est très difficile de reconnaitre les faux avis et cela perturbe énormément les internautes, raison pour laquelle certains  ont même renoncé à des achats. Lorsqu’un avis est beaucoup trop détaillé et contient des informations qu’un consommateur n’est pas censé savoir, il est judicieux de se poser la question à savoir s’agit-il d’un vrai avis?

De même, les avis peuvent être doubles sur une même plateforme c’est-à-dire les mêmes titres, la même structure, le même style, etc., et avec des noms de « consommateurs » différents soit des faux profils. Là également il convient de poser la question à savoir s’il ne s’agit pas de faux avis.

LE CAS TRIPADVISOR

En 2018, le site Tripadvisor avait enregistré 68 millions d’avis, un chiffre équivalent à la population de France. La note moyenne étant de 4,22 sur 5, la majorité de ces avis sont positifs : ce qui peut paraître normal pour certains, mais louche pour d’autres. Le rapport indique que la plateforme a eu à supprimer et à rejeter 4,7% des avis qu’elle a reçus soit seulement 3 millions d’avis.

Recommended Posts

No comment yet, add your voice below!


Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *